Bibliographie (non exhaustive, qui doit être complétée par la consultation de la rubrique « Archives » de ce site) :

 

Des livres sont consacrés à L. Starewitch :

* Jewsiewicki Wladislas : Ezop xx wieku, Wladislaw Starewicz pionier filmu lalkowego i sztuki filmowej. Wydawnictwa Radia i Telewizji, Varsovie 1989, 231 pages et photographies.
Ce livre a été traduit en russe. L'auteur a le souci de confronter les sources et les témoignages, de plus il a correspondu avec L. Starewitch dans les dix dernières années de la vie du cinéaste et l'a rencontré. Cela n'évite pas certaines erreurs.

 

* Martin Léona Béatrice et François : Ladislas Starewitch (1882-1965), le cinéma rend visibles les rêves de l'imagination. L'Harmattan, 2003, 484 pages, collection Champs visuels.ISBN : 2-7475-4733-7 Présentation du livre et revue de presse.

Erratum : à la page 182, il faut lire Charles Burguet et non Eurguet.

 

* Martin Léona Béatrice et François : Ladislas Starewitch, filmographie illustrée et commentée. JICA Diffusion, Annecy 1991. Edition française et anglaise. 80 pages, nombreuses illustrations.

 

  Les dossiers réalisés par Léona Béatrice et François Martin lors de la sortie des films en DVD constituent une excellente approche de l’œuvre :

 

* Nina Star 2013, 29 pages. Quatre films : L’Epouvantail, Le Mariage de Babylas, La Voix du rossignol, La reine des papillons.

 

* L’Homme des confins 2013, 34 pages. Trois films : Dans les Griffes de l’araignée, Les Yeux du dragon, Amour noir et blanc.

 

* Fétiche 33-12 2013, 15 pages. Un film inédit : la reconstition de la version originale de Fétiche Mascotte.

 

* Les Aventures de Fétiche 2014, 90 pages. Cinq films : Fétiche Mascotte, Fétiche prestidigitateur, Fétiche se marie, Fétiche en voyage de noces, Fétiche chez les sirènes.

 

* Le Roman de Renard 2016, 50 pages (avec Reineke Fuchs, 1937). Nouvelle restauration du Roman de Rebard. Deux films différents.

 

  Des textes publiés lors de rétrospectives, d’expositions…

 

 * Martin François : « Ladislas Starewitch, l’homme des confins » dans le catalogue de l’exposition « Metamorphosis Fantasy Vision in Starewitch, Švankmajer and the Quay Brothers » organisée à Barcelone au CCCB (mars à septembre 2014) et reprise à La Casa Encendida à Madrid du 2 octobre 2014 au 11 janvier 2015.

 

* Martin François : « Comme cette rétrospective proposée à La Rochelle est bienvenue ! », lors de la grande rétrospective consacrée à L. Starewitch lors du 37ème Festival International du Film de La Rochelle qui s'est tenu du 26 juin au 6 juillet 2009. 

  

* Méranger Thierry : « Templeton, Starewitch : zoogénies ». Dans les Cahiers du Cinéma un article publié en septembre 2009 (n° 648) évoque la rétrospective présentée lors du Festival International de Film de La Rochelle.

 

* López Caballero Carolina: « The Four Films in the Exhibition », p. 52-57 (Il s’agit des films Le Roman de Renard, Fétiche Mascotte, Le Rat des villes et le rat des champs, Amour noir et blanc). Lire le texte

et Martin François : Ladislas Starewitch, « Cinema… makes the dreams of the imagination visible », pp. 48-51 ; Biofilmographie, p. 145-147  Lire le texte

  Ces deux textes ont été publiés dans le catalogue de l’exposition « In Praise of the Shadows » organisée à l’Irish Museum of Modern Art de Dublin, Irlande, du 4 novembre 2008 au 4 janvier 2009, 152 pages : plus d'informations à propos de cette exposition. Ces textes sont repris en turc dans Gölgeyeövgü, Istanbul Museum of Modern Art, 2009 (exposition du 22 janvier au 6 mai 2009), 156 pages, et en grec dans le catalogue de la même exposition présentée au Musée Benaki d’Athènes du 22 mai au 26 juillet 2009 (88 pages).

 

* Testimoni silenziosi, film russi 1908-1919. (Silent witnesses, Russians films 1908-1919). Catalogue du Festival de Pordenone(Italie) 1989. Coédition : Editioni Biblioteca dell'Immagine/British Film Institute. (Informations concernant les films restaurés par le Gosfilmofond - URSS).

 

 Des brochures :

 

* Martin François et Starewitch Ladislas : Ladislas Starewitch, magicien des ciné-marionnettes brochure publiée par L’équipée (Valence), Le Forum des images (Paris) et l’A.F.C.A. (Auch), introduction de Xavier Kawa-Topor, textes illustrés de photographies de L. Starewitch (16 pages). 2003. Lire quelques textes... : « Biographie », « L'oeuvre de Ladislas Starewitch » et « Entomologie et cinéma ».

 

 

* de Felipe Fernando: Ladislaw Starewicz, le maître du temps, avec un avant-propos de Léona Béatrice Martin-Starewicz. Catalan / castillan / anglais. 47 pages. Fernando de Felipe est Professeur d’histoire du cinéma à l’université de Ramon Llull. Brochure publiée dans le cadre du festival de cinéma de Sitgs, octobre 2000.

 

* Pilling Jane : Starewicz. 1882-1965, brochure publiée dans le cadre du 37ème Festival International du film à Edinbourg (Royaume Uni), 1983. La filmographie reprend celle de J. Mitry et W. Jewiewicki.

 

   De nombreux articles ou livres évoquent aussi Starewitch :

 

  Deux articles anciens retracent la carrière de Starewitch telle qu’on la présentait dans les années 1980 :

* Jewsiewicki Wladislas : « Wladislas Starewicz : De l’entomologie à l’animation », in Animafilm, n°4, 1984, p. 10-14.

* Jewsiewicki Wladislas : « Wladislas Starewicz : La période française, 1919-1965 », in Animafilm n°5, 1985, p. 9-11.

   Wladislas Jewsiewicki est le premier historien à se pencher sur la carrière et l’œuvre de L. Starewitch, ces deux articles donnent un aperçu très rapide de son travail. Voir son livre (en polonais) cité ci-dessus.

 

   Deux articles, en anglais, retracent bien la carrière de L. Starewitch et la place qu’il retrouve dans les années 2000 dans l’histoire du cinéma :

* Eric Schneider : « Entomology and animation : a portrait of an early master Ladislas Starewicz », in Animation World Magazine, issue 5.02, May 2000

* Adrian Danks : « Ladislaw Starewicz and The Mascot », in Cinémathèque Annotations on Film, Sense of Cinema. Issue 2001

 

2016

* Une récente visite au Musée du cinéma de Shanghai et au Festival du Cinéma d’Animation d’Annecy enrichissent la réflexion sur l’œuvre de Starewitch et son influence. Texte dans lequel il est question de Mochinaga Tahidito et de la Chine, comme de la difficulté d’associer Ladislas Starewitch à une cinématographie nationale.

 

* Kawa-Topor Xavier : Cinéma d’animation, au-delà du réel, 2006, Capricci. Un petit chapitre (p.18-26) est consacré à L. Starewitch.

 

2015

* Martin François : « Ladislas Starewitch à Kaunas, précurseur du cinéma lituanien », dans Les Cahiers lituaniens, n°14, 16ème année, automne 2015, p. 24-28. Lire le texte…

 

2014

* Neupert Richard, French Animation History, Chichester , 2014, Wiley-Blackwell, p. 60-72. La plus intéressante présentation de l’œuvre de L. Starewitch dans un ouvrage général sur le cinéma d’animation.

 

* Martin François « Le fonds Starewitch vingt ans après ». Le texte actualisé de notre communication au Colloque Archives et acteurs des cinémas d’animation en France tenu en 2013 et publié dans Archives et acteurs du cinéma d’animation en France, Paris L’Harmattan, 2014, p. 75-84.

 

* Un premier écho des journées d’études consacrées à Ladislas Starewitch les 14-15 avril 2014 à Fontenay-sous-Bois.

 

* Gasqui Michel : « Sonika Bo, le cinéma à hauteur d'enfant », dans CinéSCOPIE n° 35, septembre 2014. (Article intéressant parce que  Sonika Bo a travaillé avec L. Starewitch au lendemain de la Seconde Guerre mondiale).

 

* Un livre évoque Le Roman de Renard :

Bollut Gersende : Pourquoi est-ce un chef-d’œuvre, 50 longs-métrages d’animation expliqués, Eyrolles, 2014. Présentation.

 

* Nous signalons également que le livre de Sébastien Roffat Histoire du dessin animé français entre 1936 et 1940, Une politique culturelle d'Etat suscite de notre part une réaction très vive pour tout ce qui concerne Ladislas Starewitch.  

 

2014… 2009 : voir les textes des catalogues d’expositions et de rétrospectives signalés ci-dessus…

 

2009 :

* Barre Aurélie et Leplatre Olivier : « Un épigone filmé : le Roman de Renard de Ladislas et Irène Starewitch », p. 313- 327 in Editer, traduire ou adapter les textes médiévaux, Actes du colloque international des 11 et 12 décembre 2008, Université Jean Moulin – Lyon 3. C .E.D.I.C. Centre Jean Prévost. Textes rassemblés par Corinne Füg-Pierreville. Lire le texte.

 

  * La revue Cinéscopie consacre quelques pages à l’animation en volume (p. 5-10) qui en peu de place donnent un panorama plus complet que la revue Puck (n°15, 2008) de ce procédé.

Cinéscopie, la revue des amateurs de cinéma,n°13, mars 2009. http://cinescopie.unblog.fr/

 

2008 :

* La revue Animation Reporter de Mumbay, Inde, dans son numéro de décembre 2008, p. 59-60, propose une présentation générale de Ladislas Starewitch. Lire le texte

 

* Dans un numéro intitulé « Les marionnettes au cinéma », la revue Puck consacre, sur une colonne, 32 lignes à Ladislas Starewitch (p. 34-35) et reproduit un passage confus d’un article de René Daumal écrit en 1934 (23 lignes sur une colonne p. 41), avec deux photographies de films. D’autres réalisateurs sont encore moins bien lotis : Jiri Barta, Tim Burton. Dommage pour un tel titre !

   Les marionnettes au cinéma, Puck n°15, Editions de l’Institut international de la marionnette – Editions l’entretemps, Charleville-Mézières, 2008, 158 pages.

 

* Une étudiante résident aux Etats-Unis Maria Belodubrovskaia nous a communiqué son étude passionnante sur certains trucages de L. Starewitch surtout dans L'Horloge magique comparé à King Kong.

 

2007 :

* Du praxinoscope au cellulo - un demi-siècle de cinéma d’animation en France (1892-1948), Centre national de la Cinématographie, Paris, 2007, 353 pages. Plus d'informations.

   Deux articles sur L. Starewitch :

            Walgenwitz  Denis: Fétiche Prestidigitateur, p. 78-83.

            Martin François : Ladislas Starewitch, p. 325-327.

 

2006 :

* Un livre de Ken A. Priebe The art of Stop-Motion Animation consacre un passage très intéressant à L. Starewitch : à lire.

 

Quelques références plus anciennes :

* Mitry Jean : Filmographie universelle Tome XX, Centre National de la Cinématographie, Paris, 1980.

 

* Crafton Donald : Before Mickey, the animated film 1898-1928, Chicago et Londres, 1993, p. 237-242, 377.

 

* Borger Lenny : « Ladislas Starewitch : le magicien de Kovno », in Le Cinéma russe avant la révolution, Ramsay-Cinéma, Paris, 1989, p.72-87.

 

* Ford Charles : « Ladislas Starewitch, the pionier with puppets on films has persevered despite war and revolution », in Film in review, avril 1958, pp.190-192 et 216.

 

* Martin François : « Le fonds Starewitch », in 1895, revue de l’A.F.R.H.C. (Association Française de Recherche sur l’Histoire du Cinéma), n° 13, décembre 1993, p. 91-95.

 

* Pagliano Jean-Pierre : « Starewitch au pays des merveilles », in Positif n° 352, juin 1990, p. 29-35 et « Starewitch plus intime », in Positif n° 371, janvier 1992, p. 90-91.

 

   Plusieurs sites évoquent Ladislas Starewitch :

 * Des textes généraux : http://www.objectif-cinema.com/portraits/069.php

 

* Une excellente présentation des trois DVD de Ladislas Starewitch, même si nous ne partageons pas le jugement porté sur le film Fétiche Mascotte, bien au contraire.

 

* Un site consacré aux personnalités du cinéma russe : http://www.kinoglaz.fr/  

 

   Des sites liés :

* Les Indépendants du 1 er Siècle : http://www.lips.org 

 

* L'Association française du cinéma d'animation (AFCA) http://www.afca.asso.fr

 

* L’Association Française de recherche sur l’Histoire du Cinéma : www.afrhc.fr

 

* L'Association des Amis d'Emile Reynaud : http://www.emilereynaud.fr/

 

* Un hommage à l’âge d’or (jusqu’aux années 1950) du cinéma français à travers la presse : http://www.la-belle-equipe.fr/

 

* Cinéscopie : une revue unique ! (dont la parution a malheureusement cessé fin 2016)   http://cinescopie.unblog.fr/  (de très nombreux liens).

 

 

  Pour tout renseignement complémentaire, contacter : fra.mar@wanadoo.fr

Retour aux nouvelles

Retour au sommaire.